Accueil - ahoe film - Cinéma : « Croire encore » ou la misère des réalisateurs togolais
Cinéma

Cinéma : « Croire encore » ou la misère des réalisateurs togolais

Pour réaliser ses rêves par ici, « il ne suffit pas de croire, il faut croire encore ». Ces mots du réalisateur togolais Emmanuel Kossi BADAKE résument à suffisance son tout premier  film « Croire encore » dont la bande d’annonce vient de sortir. Produit par la structure togolaise Ahoe Films, le court métrage (11 minutes)  au goût tragique peint le parcours semé d’embuches d’un jeune réalisateur. La projection en avant-première du film qui est déjà en compétition au festival International de films Emergence, est prévue pour le mois de novembre 2018.

 

La scène se déroule à Lomé. Folly, un jeune talentueux réalisateur tente depuis cinq ans de réussir sa vie grâce au cinéma. Mais les réalités socio-économiques du pays ne lui facilitent pas la tâche. Père d’un petit garçon, dont il a du mal à survenir aux besoins, Folly verra tout s’écrouler autour de lui jour après jour. Pour  le producteur Espoir Agbogan, le responsable d’Ahoe Films, « Croire encore » n’est pas qu’une simple fiction. C’est la description du triste quotidien des réalisateurs togolais.

«  Ce métier est difficile ici au pays. J’en sais quelque chose. Mes aînés n’arrivent pas à vivre du cinéma. C’est juste impossible. C’est une situation que j’ai personnellement vécue. Aujourd’hui j’ai réuni du fonds pour produire ce film et toujours dans des conditions difficiles. Tous les acteurs n’ont pas été payés, nous avons négocié avec les techniciens.. des décors négociés, raconte-t-il.

Espoir Agbogan pour illustrer ses propos, décrit les conditions difficiles dans lesquelles le film a été tourné. « Nous avons tourné de 12h (midi) à 06h du matin. On aurait pu tourner sur deux trois jours mais difficile de louer le matériel pour trois jours faute de moyens. Voilà ! », déplore-t-il avant d’inviter les politiques à plus d’implication dans le développement du 7ème art au Togo.

Malgré les difficultés peintes par son producteur, le jeune réalisateur  Kossi BADAKE reste confiant. « Il faut juste comprendre ce mot « Sacrifice ». Nous sommes à la phase de l’émergence. Ça vient !!! », a-t-il confié à culturautogo.com au cours d’une interview exclusive. En attendant d’autres productions, Kossi BADAKE entend présenter son film sur plusieurs festivals internationaux.

Originaire de la préfecture d’Agou (Sud ouest du Togo), Emmanuel Kossi BADAKE est né en 1992 et a grandi à Lomé. Détenteur d’une licence en Gestion à l’Université de Lomé, il eut son premier contact avec le monde du cinéma en 2008 comme acteur. Il s’est par la suite fait former par « Action Togo », une association qui fait la promotion cinéma au Togo. « Des grands réalisateurs togolais  ont été mes enseignants mais ma maturité sur le terrain me vient de la structure Ahoe films production, une maison de production qui m’a toujours soutenu dans mes choix par le biais d’un certain Espoir AGBOGAN. Entre amour et passion j’ai bâti peu à peu mon histoire avec le cinéma et tout ceci n’est qu’un début », précise le jeune réalisateur.

Emmanuel Kossi BADAKE : Réalisateur togolais

« Ahoe films est une grande famille et Emmanuel en fait partie depuis 2012. Le jeune a beaucoup appris à nos côtés étant d’abord acteur. Emmanuel est l’un de mes acteurs. Il a toujours tourné avec moi sur Ahoe gag  et récemment il est l’acteur principal sur la série « Les frère mécanos ». ‘’Croire encore’’ est en fait un exercice de réalisation. Nous avons voulu aller à la pratique  après de longues années de théorie», confirme son producteur Espoir Agbogan.

 

A propos de l'auteur

La Rédaction

www.cultureautogo.com, le portail d'informations culturelles du Togo!!! La rédaction de cultureautogo.com se trouve à Lomé quartier Logome . Tel: +228 96 32 77 98
E-mail: contacts@cultureautogo.com

Ajouter un commentaire

Commenter

Rookie Meeting up : les artistes togolais à l’école de l’industrie musicale

Organisé par l’association « Par nous pour nous » en partenariat avec 228 Events, le Rooke Meeting up est une séance de formation à l’endroit des jeunes artistes afin qu’ils intègrent le concept d’équipe comme facteur clef dans la construction d’une carrière artistique réussie.

Articles par cétégorie