Accueil - biographie nadiaka - Entretien avec Nadia Karimu-Yessoufou, promotrice de la marque Nadiaka
Interviews Mode

Entretien avec Nadia Karimu-Yessoufou, promotrice de la marque Nadiaka

 

Présentez-vous s’il-vous plaît. Dites-nous qui se cache derrière Nadiaka ? Et pourquoi avoir choisi la mode pour votre épanouissement professionnel ?
Je suis Nadia Karimu-Yessoufou, créatrice de mode togolaise. J’ai créé il y a 15 ans de cela la marque Nadiaka.
Je me suis intéressée à la mode depuis que je suis toute petite. J’ai tout d’abord créé des croquis pour mes tenues d’école et de fête. Ensuite j’ai réalisé des dessins pour mes amies qui étaient à la recherche de modèles originaux pour leurs vêtements.
A l’âge adulte, c’est vrai qu’il n’a pas été facile de convaincre mes parents d’emprunter le chemin du stylisme, donc finalement j’ai suivi une formation en informatique puis commencé à travailler dans des entreprises de la place, trois (03) sociétés plus exactement, le temps de me rendre indépendante et autonome. Ce n’est qu’après que je me suis entièrement consacrée à la mode.

 

Est-ce à dire que vos premiers pas dans la mode se sont faits de manière autodidacte ?
Effectivement ! Cela s’est fait de manière autodidacte mais par la suite j’ai eu à prendre des cours de perfectionnement. L’objectif était de créer des vêtements inspirés des tissus et accessoires de chez nous. En un mot, il s’agit de valoriser l’Afrique et plus précisément le Togo à travers nos créations.
Il s’agissait pour moi de pouvoir offrir aux africains un style vestimentaire totalement réalisé et inspiré de l’Afrique.
Nous avons lancé Nadiaka en 2003. Aujourd’hui, 15 ans après, beaucoup de chemin a été fait. Je pense qu’il y a beaucoup d’adhérents à ce que nous proposons en termes de tenues. La marque a beaucoup évolué et a su conquérir le cœur du public.

 

Pouvez-vous nous dresser un petit bilan de ce qui a été fait jusqu’ici ? Par rapport à votre parcours surtout et aussi nous donner votre avis sur ce qui a eu du succès et ce qui devrait être amélioré dans le domaine du stylisme au Togo ?
En parlant du Togo, je pense que la mode a actuellement un niveau acceptable. Les stylistes et couturiers arrivent à habiller la quasi-totalité de la population. Nous avons la chance qu’au Togo la population ait beaucoup plus de facilité à aller vers les stylistes sans hésitation.
Nous avons beaucoup eu à travailler pour la promotion du stylisme au Togo, à travers notamment l’organisation de défilés de mode, de festivals de mode, etc.
Je pense que le public togolais est enclin à consommer auprès des couturiers et stylistes locaux.
Néanmoins je pense qu’il y a encore du chemin à faire, notamment dans le prêt-à-porter, puisque l’offre est quasi inexistante dans ce domaine assez délicat.
Pour le moment, nous ne sommes pas beaucoup à fournir des tenues adaptées au quotidien des togolais. Donc on se dit qu’il y a beaucoup à faire surtout au niveau de l’industrialisation et de la production de masse. Ce sont encore des niches à explorer.

A propos de l'auteur

La Rédaction

www.cultureautogo.com, le portail d'informations culturelles du Togo!!! La rédaction de cultureautogo.com se trouve à Lomé quartier Logome . Tel: +228 96 32 77 98
E-mail: contacts@cultureautogo.com

Ajouter un commentaire

Commenter

Festival International des arts et cultures du Togo (FIAC TOGO) 2019

Rookie Meeting up : les artistes togolais à l’école de l’industrie musicale

Organisé par l’association « Par nous pour nous » en partenariat avec 228 Events, le Rooke Meeting up est une séance de formation à l’endroit des jeunes artistes afin qu’ils intègrent le concept d’équipe comme facteur clef dans la construction d’une carrière artistique réussie.

Articles par cétégorie

Abonnez -vous à notre Newsletter